Les matières

De la culotte à la brassière, en passant par le string... Du coton, de l'éponge, du molleton...
La lingerie de sport doit avant tout rimer avec le confort et si à chaque discipline, son équipement, à chaque discipline son sous-vêtement.

Le soutien gorge

Oublions les dentelles et porte-jarretelles de Nini lingerie un instant, si si! Car le maintien doit passer avant tout: le sport sublime les muscles qui maintiennent notre poitrine, alors à quoi bon tout gâcher à cause d'une négligence? Surtout que ça peut être si douloureux.

  • Pour les sports violents pour les seins, quand on court, on saute, on tombe... (running, basket, judo, football..), portez une brassière avec bretelles croisées dans le dos ou un petit haut brassière intégrée.

    Pour les sports moins durs, la danse en particulier, le soutien gorge doit se faire oublier (préférez le sans couture), mais reste obligatoire (même si on a de petits seins).

    Pour les sports doux avec le corps (le yoga, le taï-chi, la relaxation) qui ne violentent rien du tout de notre anatomie, le soutien gorge n'est pas obligatoire (sauf si on est génée par le poids de sa poitrine): l'important est de se sentir libre. Si vous en portez un, préférez le sans couture.
lingerie pour le sport



Culotte éponge - culotte coton

Dans tout les sports l'intimité doit respirer avant tout: coton idéalement (ou matière adaptée à l'évacuation de la transpiration), sera la matière première de votre sous-vêtements: il n'abime pas la peau quand on transpire au niveau du pubis et ça évite les mycoses génitales! Alors, préférez les strings, bas de sport adaptés, en coton ou dans une matière qui éponge.
La course ou la danse invite à porter un string, des secondes peau, sans coutures pour se sentir libre. La culotte coton est souvent associée à des sports doux (yoga, gymnastique douce), mais remplacera le string dans les autres disciplines si vous la préférez!.

De la jolie lingerie de sport

Et l'esthétique, la couleur, les dentelles?
De tradition plutôt blanche, la lingerie de sport voit se raviver les couleurs ces dernières années.
La marque Undiz par exemple, propose pantacourt rose en éponge, short turquoise et sous-vêtements rigolos.
Asics a aussi réussi à allier sport et couleur dernièrement. Quant à Dim, il confectionne ses éternelles seconde peau dans toute une palette de couleurs tendres.
Et pourquoi pas du coton bio? (voir ici les conditions pour qu'un produit soit considéré comme bio).